Expo passées en cours et à venir

Loic

ArTypique galerie est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition "Vi(e)sage du Monde" de Loïc Mazalrey en présence du photographe le Samedi 16 Avril 2022 de 14h à 20h.

Loïc Mazalrey, a posé pendant plus de 10 ans son regard de photographe sur le monde. Il en a capté les couleurs pour les partager aujourd'hui avec ses contemporains. Dans chacune de ses compositions, il aime jouer avec les lignes et les courbes pour suggérer, faire rêver et voyager celui qui les regarde. Il fait de chaque photo, un rendez-vous avec l'humanité dans tout ce qu'elle a de plus complexe et de plus riche.

Le jeune photographe n'en est pas à son coup d'essai. Lauréat du grand prix d'auteur de la Fédération Photographique de France en 2014 pour sa série "Sur les Pas de Léo, paysan" , qui a inspiré le livre éponyme publié la même année chez De Borée. Il a poursuivi avec un deuxième livre consacré aux pèlerins intitulé "L'esprit des pèlerinages" (édité chez Gründ). L'exposition "Vi(e)sages du Monde" se lit comme un camaïeu de couleurs.

Les jaunes, lumineux, nous transportent du Burkina Faso au Vietnam en passant par New-YorkLes marrons, discrets, mais pleins de profondeur, courent de Manhattan à la Baie d'Along, pénètrent l'intimité du peuple Kasakh et du désert de Gobi. Les rouges, puissants, éclatent aux USA comme en Afrique. Les verts, paisibles, glissent de la Mongolie au Sri Lanka. Que dire des noirs et blancs, écriture sublime. Ils nous accompagnent du Costa Rica en Espagne

ArTypique galerie is pleased to invite you to the opening of Loïc Mazalrey's exhibition in the presence of the photographer on Saturday 16 April 2022 from 2pm to 8pm.


Loïc Mazalrey, has been looking at the world with his photographic eye for more than 10 years. He has captured the colours to share them with his contemporaries. In each of his compositions, he likes to play with lines and curves to suggest, make the viewer dream and travel. He makes each photo a rendezvous with humanity in all its complexity and richness.


This is not the first time the young photographer has done this. Winner of the Grand Prix d'Auteur de la Fédération Photographique de France in 2014 for his series "Sur les Pas de Léo, paysan" (In the footsteps of Leo, a farmer), which inspired the book "Sur les pas de Léo, paysan" (In the footsteps of Leo, a farmer). which inspired the eponymous book published the same year by De Borée. He followed this up with a second book dedicated to pilgrims entitled "L'esprit des pèlerinages" (published by Gründ).The "Vi(e)sages du Monde" exhibition reads like a cameo of colours.


The luminous yellows take us from Burkina Faso to Vietnam, passing through New York. the browns, discreet but full of depth, run from Manhattan to the Bay of Along, penetrating the intimacy of the Kasakh people and the Gobi desert. The powerful reds burst forth in the USA and Africa, while the peaceful greens glide from Mongolia to Sri Lanka. The blacks and whites are sublime. They accompany us from Costa Rica to Spain.



Christophe

ArTypique Galerie est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition de Christophe Jacrot en présence du photographe, le Jeudi 18 Novembre à partir de 18h30.


Son exposition sera visible à la galerie du 18 Novembre au 24 Décembre.

Attaché à l'esthétique de l'image et au quotidien de l'homme, la démarche artistique de Christophe Jacrot est souvent rapprochée de celle des photographes américains comme Saul Leiter et Helliot Erwitt ou encore des estampistes japonais Hiroshige et Kawase Hasui qui ont représenté la pluie et la neige.

Christophe Jacrot explique: "la pluie, la neige, le mauvais temps offrent des univers visuels qui généralement nous échappent parce que nous les fuyons en cherchant à nous mettre à l'abri.

J'ai voulu en capter les lumières subtiles, le fort pouvoir évocateur et romanesque, en adoptant une approche délibérément picturale et émotionnelle."

Au départ de la France en passant par l'Italie et la Suisse, Christophe a sillonné une partie de l'Europe depuis le début de la pandémie et les limitations de voyages et nous invite à découvrir ces éléments de la nature sous un autre angle.

ArTypique Galerie is pleased to invite you to the opening of Christophe Jacrot's exhibition in the presence of the photographer, on Thursday, November 18 from 6:30 pm.

His exhibition will be visible at the gallery from November 18 to December 24.

Attached to the aesthetics of the image and to the daily life of man, Christophe Jacrot's artistic approach is often compared to that of American photographers such as Saul Leiter and Helliot Erwitt or Japanese printmakers Hiroshige and Kawase Hasui who represented rain and snow.

Christophe Jacrot explains: "Rain, snow, bad weather offer visual universes that generally escape us because we flee from them by seeking shelter.

I wanted to capture the subtle lights, the strong evocative and romantic power, by adopting a deliberately pictorial and emotional approach."

Starting in France, passing through Italy and Switzerland, Christophe has crisscrossed part of Europe since the beginning of the pandemic and travel limitations and invites us to discover these elements of nature from another angle.





Shiro3

Temps de vous présenter la prochaine exposition "Shiro" de Serge Riou qui se tiendra à la galerie du 16 Octobre au 13 Novembre 2021 .Shiro signifie « blanc » en japonais.

"Hiver comme été, la montagne est pour moi un formidable terrain de jeu.Mais quand les températures chutent j’attends impatiemment les premiers flocons.Sous le couvert du manteau neigeux, les formes s’adoucissent et l’aspect minimaliste des décors traversés, n’est pas sans rappeler l’esthétique d’un jardin zen.Le son feutré et rythmé du glissement des skis, lorsque je traverse ces sanctuaires naturels, m’apporte un sentiment d’apaisement.Ce ressenti, ces sensations, j’ai voulu les retranscrire au travers de Shiro : une série de photographies, réalisées lors de ces ballades, associées au minimalisme de haïkus (poèmes courts japonais), calligraphiés."L’utilisation du washi pour imprimer l’ensemble permet de faire coïncider le fond et la forme.

«Voyageur Appelez-moi ainsi-Première averse d’hiver»Matsuo Basho

Time to present you the next exhibition "Shiro" of Serge Riou which will be held at the gallery from October 16 to November 13, 2021. Shiro means "white" in Japanese.

"Winter as well as summer, the mountain is for me a wonderful playground.But when the temperature drops, I wait impatiently for the first snowflakes.Under the cover of the snow, the shapes soften and the minimalist aspect of the scenery is reminiscent of the aesthetics of a Zen garden.The muffled and rhythmic sound of the skis sliding, when I cross these natural sanctuaries, brings me a feeling of appeasement.This feeling, these sensations, I wanted to retranscribe them through Shiro: a series of photographs, made during these walks, associated with the minimalism of haikus (short Japanese poems), calligraphied."The use of washi to print the whole allows the content and form to coincide.

"Traveler Call Me That-First Winter Rainfall."Matsuo Basho



Duende4

Photographe iconique et mythique de la photo "Les Mains de Camaron", Jean-Louis Duzert est le prochain photographe a exposer chez ArTypique Galerie dès le 15 Septembre prochain avec son vernissage le Samedi 18 Septembre de 11h à 19h.

Il a été le photographe officiel du Festival Flamenco de Nîmes jusqu'en 2019. Egalement pendant 30 ans, photographe au journal Sud Ouest.

Au delà du Flamenco lui même, Jean-Louis Duzert nous livre des photos intimistes, d'une force sur l'expression, les gestes ainsi que sur les mouvements de cette pratique si exigeante. 

Il aura photographié les plus grands de cette discipline au fil des années, et pourtant il en parle avec la plus grande douceur et humilité qui soit. 

Le noir et blanc choisi pour illustrer son travail, renforce l'impressionnant talent de ces artistes

171529082 804132010201781 1426683635866555842 N

Longtemps ignorées par l'histoire de l'art, les femmes ont investi tous les champs de la photographie d'actualité et artistique par leur approche souvent singulière, percutante et poétique.

Du 24 Avril au 29 Mai 2021, ArTypique Galerie se propose de vous faire découvrir le travail de trois d'entre elles.

Lucille Borderioux, globe trotteuse dont la photographie est le prolongement de ses voyages. L'humain et sa rencontre en sont les éléments essentiels, la mise en lumière énogmatique vient susciter la curiosité, le contraste et les jeux de lumière invitent à l'évasion.

Karine Castells dont l'objectif est de capter l'âme d'un lieu, d'un objet...partager les émotions ressenties et la poésie de l'instant pour en créer de nouvelles en écho. Sa photographie minimaliste est une invitation au voyage, autant terrestre que spirituel, une gourmandise pour les yeux.

Valérie Evrard et son polaroid, appareil choisi pour son imperfection et sa manipulation qui permet de révéler des oeuvres uniques grâce au transfert de l'image. Au gré de ses balades, ses trésors récoltés symbolisent l'éphémère sous la forme d'une poésie visuelle comme un haïku...

Long ignored by the history of art, women have invested all fields of photography and art by their approach often singular, striking and poetic.

From April 24 to May 29, 2021, ArTypique Galerie proposes to show you the work of three of them.

Lucille Borderioux, globe trotter whose photography is an extension of her travels. The human being and his meeting are the essential elements, the enogmatic lighting comes to arouse the curiosity, the contrast and the plays of light invite to the escape.


Karine Castells whose objective is to capture the soul of a place, an object ... share the emotions felt and the poetry of the moment to create new ones in echo. His minimalist photography is an invitation to travel, both terrestrial and spiritual, a treat for the eyes.

Valérie Evrard and her polaroid, a camera chosen for its imperfection and its manipulation which allows to reveal unique works thanks to the transfer of the image. During her walks, her collected treasures symbolize the ephemeral in the form of a visual poetry like a haiku...


Affiche Horizon Lac Bd

Un ponton, une étendue d'eau, un ciel : quelques éléments pour montrer la beauté d'un lieu en le simplifiant afin de le rendre lisible et graphique, parfois à la limite de l'abstraction. Didier Jordan découvre la photo à l'âge de 17 ans lors d'un voyage au Portugal. Depuis son travail s'est déplacé vers des sujets de nature qu'il traite généralement comme des surfaces.Isoler une partie du monde pour en créer un nouveau, telle est pour lui une des définitions de la photographie. Si la formule se révèle particulièrement vraie pour certains de ses travaux, elle trouve tout son sens ici. Une photographie est riche de ce qu'elle ne montre pas, dans sa capacité à mobiliser l'imaginaire du spectateur. L'absence de personnages, de baigneurs, de bateaux, crée un espace où le vide domine et où rien n'arrive d'autre que ce que l'on voudra bien imaginer. Entre ce qui est montré et ce qui ne l'est pas, entre une ligne et un creux, un gris et un noir s'ouvre alors, peut être, un horizon des possibles.Au plaisir de vous croiser lors de ce vernissage et d'échanger en présence du photographe. En partenariat avec la Galerie Séries Rares rue Vautier 15 1227 Carouge qui expose "cartographies" de Didier Jordan également.

A pontoon, a stretch of water, a sky: a few elements to show the beauty of a place by simplifying it in order to make it legible and graphic, sometimes at the limit of abstraction. Didier Jordan discovered photography at the age of 17 during a trip to Portugal. Since then, his work has moved towards nature subjects that he generally treats as surfaces, isolating a part of the world to create a new one is for him one of the definitions of photography. If the formula proves to be particularly true for some of his work, it finds its full meaning here. A photograph is rich in what it does not show, in its capacity to mobilize the viewer's imagination. The absence of characters, bathers, boats, creates a space where emptiness dominates and where nothing happens other than what one would like to imagine. Between what is shown and what is not, between a line and a hollow, a gray and a black then opens up, perhaps, a horizon of possibilities... We look forward to meeting you during this vernissage and to exchanging in the presence of the photographer. In partnership with the Galerie Séries Rares rue Vautier 15 1227 Carouge which also exhibits Didier Jordan's "cartographies".



Affiche Neiges 5b

Dans l'attente des prochaines décisions du Conseil Fédéral et de L'OFSP, la galerie a prit la décision de maintenir la programmation de l'exposition de "Neiges" par et avec Christophe JacrotToutes les dispositions sont prises à la galerie pour vous garantir le respect des mesures sanitaires.Si les futures annonces devaient empêcher la galerie de maintenir l'exposition, elle sera juste reportée.

"Je ne crois pas à la photo conceptuelle pure et dure, mais à l’oeil, au regard, à l’émotion et à la sensibilité. Ma recherche est avant tout formelle, liée au plaisir simple, charnel de faire des images. Ainsi comme un paysan de la photo, je “laboure” un endroit que j’ai choisi parce qu’il m’inspire. Depuis quelques années je travaille sur les intempéries, la pluie la neige, le “« mauvais temps” » Pour moi ces éléments recèlent un immense mystère qui me fascinent et m’inspirent ainsi que d'infinies de promesses de narration. "L'exposition "Neiges" est tirée du livre du même nom."Neiges" est une errance au pays de l'hiver mais pas uniquement, c'est l'occasion de découvrir différentes régions, différents pays vu par l'oeil poétique de Christophe Jacrot.  Comme il le dit si bien " Dans 100 ans je serai mort, il neigera toujours quelque part...du moins je l'espère.

Pending the next decisions of the Federal Council and the FOPH, the gallery has decided to maintain the programming of the exhibition "Neiges" by and with Christophe JacrotAll arrangements are made at the gallery to guarantee the respect of sanitary measures. Should future announcements prevent the gallery from maintaining the exhibition, it will just be postponed.

"I don't believe in pure conceptual photography, but in the eye, the look, the emotion and the sensitivity. My research is above all formal, linked to the simple, carnal pleasure of making images. Thus like a peasant of photography, I "plough" a place that I chose because it inspires me.  For a few years now I have been working on bad weather, rain, snow, "" bad weather" " For me these elements conceal an immense mystery that fascinates and inspires me as well as infinite promises of narration".The exhibition "Neiges" is taken from the book of the same name. "Neiges" is a wandering in the land of winter but not only, it is an opportunity to discover different regions, different countries seen through the poetic eye of Christophe Jacrot. As he says it so well "In 100 years I will be dead, it will still snow somewhere...at least I hope so.




Affiche Expo Ar Typique Vlactee 3

La galerie ArTypique est heureuse de vous inviter au vernissage le 26 Septembre de 11h à 20h de sa nouvelle exposition "Rivière Céleste" de et avec Serge RiouParfois la technologie nous éloigne de la nature...

Mais ces dernières années, les progrès en matière de photographie numérique, nous ont permis de scruter le ciel étoilé sans la nécessité de connaissances techniques importantes. Dans un monde de plus en plus urbanisé, où la nuit venue les étoiles sont occultées par la pollution lumineuse, les réalisations de Serge Riou sont une invitation à redécouvrir le cosmos. Lever les yeux, essayer de prendre la mesure de notre planète à la dérive sur l'océan galactique et prendre une belle leçon d'humilité... Lever les yeux, réaliser que nous sommes nés de ces étoiles après une gestation de quelques milliards d'années et apprécier le miracle de notre existence... Lever les yeux, contempler et rêver le ciel et simplement s'émerveiller de la beauté des étoiles!

ArTypique gallery is pleased to invite you to the opening on September 26th from 11am to 8pm of its new exhibition "Rivière Céleste" by and with Serge Riou.Sometimes technology takes us away from nature...But in recent years, advances in digital photography have allowed us to scan the starry sky without the need for significant technical knowledge.In an increasingly urbanized world, where at night the stars are obscured by light pollution, Serge Riou's work is an invitation to rediscover the cosmos.Raise your eyes, try to take the measure of our planet adrift on the galactic ocean and take a beautiful lesson of humility ...Raise your eyes, realize that we were born from these stars after a gestation period of a few billion years and appreciate the miracle of our existence...Raise your eyes, contemplate and dream the sky and simply marvel at the beauty of the stars!



Joel

Du 27 Juin au 25 Juillet 2020 "Dix ans de Noirs et Blancs" de et avec Joël Fischer

Photographe depuis plus de 10 ans, Joël Fischer aime à se présenter comme un "traficoteur" d'appareils photos ainsi qu'un useur de pellicules depuis l'enfance. Voyageur passionné, il nous rapporte de ses voyages de magnifiques clichés en noir et blanc . Kenya, Ecosse, Irlande etc ses terrains de jeu sont infinis. 10 ans de Noirs et Blancs est l'occasion de retrouver une sélection de ses superbes images récoltées de part le monde.

From June 27 to July 25, 2020 "Ten years of Black and White" by and with Joël Fischer

Photographer for more than 10 years, Joël Fischer likes to present himself as a "trafficker" of cameras as well as a film user since childhood. A passionate traveller, he brings us from his travels magnificent black and white pictures. Kenya, Scotland, Ireland, etc. his playgrounds are infinite. 10 years of Black and White is the opportunity to find a selection of his superb images collected from around the world.



Andrew

La Galerie est heureuse de vous inviter au Vernissage de "Lacrimosa" de et avec Andrew Kravchenko, le Jeudi 20 Février 2020 à partir de 18h30

Concertiste pendant son enfance et son adolescence, Andrew Kravchenko se tourne vers la photo journalistique à l'âge adulte.Au travers de son approche personnelle et artistique, il vise avec ses photos à travailler au croisement de la conscience et des impressions de l'auteur et du spectateur. Préférant les photos où les émotions seront plus présentes et importantes que le contenu, il se sent proche de certains peintres impressionnistes.Dans Lacrimosa, il se concentre sur ses impressions de vie, alors que la photographie journalistique se concentre sur les faits.Cette exposition représente un paradigme complètement opposé à son travail de photojournaliste


The Gallery is pleased to invite you to the Vernissage of "Lacrimosa" by and with Andrew Kravchenko on Thursday, February 20, 2020 from 6:30 pm.

Andrew Kravchenko, a concert performer during his childhood and adolescence, turned to journalistic photography as an adult and through his personal and artistic approach, he aims with his photos to work at the crossroads of the consciousness and impressions of the author and the spectator. In Lacrimosa, he focuses on his impressions of life, while journalistic photography focuses on the facts. This exhibition represents a paradigm completely opposite to his work as a photojournalist.

Moi

La Galerie est heureuse de vous inviter au vernissage de "Ils nous Survivront" de et avec Sandrine Berjonneau le Jeudi 30 Janvier 2020 à partir de 18h30

Depuis le lancement de sa galerie et bien avant pour ceux qui la suivaient sur les réseaux sociaux, Sandrine Berjonneau nous avait habitué à l’infiniment petit, à l’intimité des fleurs sans ignorer tout ce monde vivant qui nous entoure.Avec une conscience écologique prononcée, elle a tourné discrètement son regard au plus près de sa maison, vers les arbres des contreforts du Jura, en Suisse mais aussi en Laponie…Chaque jour, que nous soyons en ville ou sur les chemins comme les routes de campagne, force est de constater la présence de l’arbre. Son temps n’est pas celui de l’humain. Certains ont déjà des siècles d’existence en passant de l’état de germination jusqu’à tutoyer les nuages avec plusieurs dizaines de mètres de haut. A la fois source de nourriture, de matériaux et de ressourcement énergétique, l’arbre et la forêt ont, dans presque toutes les cultures, une place dans le réel et le symbolique. De tout temps, ils sont une source inépuisable d’inspiration et de créativité pour les peintres, les poètes, les photographes mais aussi le monde du cinéma avec, entre autres, « L’arbre, le maire et la médiathèque » d’Eric Rohmer, les Ents de l’univers de Tolkien dans « Le seigneur des anneaux », « Il était une forêt » de Luc Jacquet…De là est venue l’idée de Sandrine Berjonneau, d’intituler cette exposition : « Ils nous survivront ». Plutôt que de proposer un portrait des « arbres remarquables », elle souhaite amener le visiteur à voir, en chaque végétal photographié, un individu passionnant voire bien au-delà, un compagnon de route incontournable. Avec des tirages fine art soigneusement choisis, cette exposition va nous rappeler aussi le cheminement de l’arbre au papier photo, de ces géants de la nature aux meubles en palette qui composent l’agencement de la galerie… Ce n’est pas seulement une exposition sur les arbres en toutes saisons, que Sandrine Berjonneau va proposer mais de nous inciter à être une vigie tournée vers eux.

The Gallery is pleased to invite you to the vernissage of "Ils nous Survivront" by and with Sandrine Berjonneau on Thursday, January 30, 2020 from 6:30 pm.

Since the launch of her gallery and long before for those who followed her on social networks, Sandrine Berjonneau had accustomed us to the infinitely small, to the intimacy of flowers without ignoring all this living world that surrounds us. With a pronounced ecological awareness, she discreetly turned her gaze as close as possible to her house, towards the trees in the foothills of the Jura mountains, in Switzerland but also in Lapland...Every day, whether we are in the city or on paths and country roads, we are forced to note the presence of trees. Its time is not that of humans. Some of them already have centuries of existence, going from the germination state to being on first-name terms with clouds several tens of metres high. At the same time source of food, materials and energy resources, the tree and the forest have, in almost all cultures, a place in reality and symbolism. They have always been an inexhaustible source of inspiration and creativity for painters, poets, photographers, but also the world of cinema with, among others, "L'arbre, le maire et la médiathèque" by Eric Rohmer, Tolkien's Ents de l'univers in "Le seigneur des anneaux", "Il était une forêt" by Luc Jacquet... From there came the idea of Sandrine Berjonneau, to title this exhibition: "Ils nous survivront" (They will survive us). Rather than proposing a portrait of "remarkable trees", she wants to lead the visitor to see, in each plant photographed, a fascinating individual and even beyond, an essential companion on the road. With carefully chosen fine art prints, this exhibition will also remind us of the journey from the tree to the photo paper, from these giants of nature to the palette furniture that make up the gallery's layout. It is not only an exhibition on trees in all seasons that Sandrine Berjonneau will propose but to encourage us to be a vigil turned towards them.


Invitation Hd Jpeg Artypique Geneve V2 Ok

La Galerie est heureuse de vous inviter au vernissage d' "En Vies d'Ailleurs" de et avec Arié Botbol le Jeudi 21 Novembre à partir de 18h

Nous portons tous en nous des fantasmes inavoués de grands voyages, de traversées au cœur de l’ailleurs, ravivés par nos proches, par les rencontres que nous faisons, les êtres que nous aimons. Maroc, Brésil, Cuba... Arié Botbol a pris le temps de collecter toutes ces scènes et d’en produire une nouvelle géographie humaine.L'ailleurs est son territoire d'inspiration, son terrain de jeu de prédilection.Il aime se perdre dans les ruelles et les chemins à la recherche de scènes de vie insolites, aux lumières douces.Mais ce qu'il aime et propose par dessus tout, c'est de se laisser surprendre par la beauté des personnes croisées dans l'intimité de leur maison, leur lieu de travail ou leurs déplacements.De ces rencontres furtives qui sont autant de moments de complicité au coeur de l'intime, il nous livre ces moments d'introspection, d'espoir ou d'insouciance dont il se dégage parfois une douce mélancolie.Ces hommes et ces femmes qui ne se connaissent pourtant pas, restent liés par l'esthétique de leur solitude." En Vies d'Ailleurs " ce sont toutes ces personnes que l'on croise, avec lesquelles nous partageons un regard et qui sont le miroir d'une quête de sens.

The Gallery is pleased to invite you to the opening of "En Vies d'Ailleurs" by and with Arie Botbol on Thursday November 21st from 6pm.

We all carry within us unavowed fantasies of great journeys, of crossings to the heart of elsewhere, rekindled by our loved ones, by the encounters we make, the beings we love. Morocco, Brazil, Cuba... Arié Botbol has taken the time to collect all these scenes and to produce a new human geography. Elsewhere is his territory of inspiration, his favorite playground. He likes to get lost in the alleys and paths in search of unusual scenes of life, with soft lights. But what he loves and proposes above all is to be surprised by the beauty of the people he meets in the intimacy of their home, their workplace or their travels. From these furtive encounters, which are moments of complicity at the heart of intimacy, he delivers us moments of introspection, hope or carelessness from which a soft melancholy sometimes emerges. These men and women who do not know each other, however, remain bound by the aesthetics of their solitude." En Vies d'Ailleurs" is all those people we meet, with whom we share a look and who are the mirror of a quest for meaning.


Mélanie

ArTypique est heureuse de vous inviter au prochain vernissage de l'exposition "Chemin de vie " de et avec Mélanie Challe le Jeudi 17 Octobre 2019 à partir de 18h.

Chemin de vie est une série au long cours, des rendez-vous annuels lorsque l’hiver laisse apparaitre ces arbres dénudés de leurs feuilles. Ils constituent un refuge où je plonge mon regard dans les linéaments de branches telles des lignes de chemins de vie qui font écho à notre intériorité. Les arbres sont à la fois source de nourriture, de matériaux et de ressourcement énergétique, avec une place dans le réel et le symbolique, véritable allégorie universelle de la vie où l’on pourra ressentir une métaphore du corps humain à la lecture des photos. Les linéaments de branches et leurs diverses ramifications perdent parfois tout caractère réaliste pour apparaître comme des signes. Des motifs tracés au hasard, comme si l'encre noire s'était fortuitement répandue sur le papier. L'arbre est ici symbolique d'un point de vue ontologique et spirituel, les branches s'étirent vers le ciel comme la quête humaine, tendue vers un idéal. Ces photos vous inviteront à prolonger le simple regard pour enlacer le premier arbre venu quand vous sortirez de l’exposition.

ArTypique is pleased to invite you to the next opening of the exhibition "Chemin de vie" by and with Mélanie Challe on Thursday, October 17, 2019 from 6pm.  

Chemin de vie" is a series of long-lasting, annual rendez-vous when winter reveals these trees stripped of their leaves. They constitute a refuge where I plunge my gaze into the lineaments of branches like lines of life paths that echo our interiority. Trees are at the same time a source of food, materials and energy resources, with a place in the real and the symbolic, a true universal allegory of life where one can feel a metaphor of the human body when reading the photos. The lineaments of branches and their various ramifications sometimes lose all realism to appear as signs. Patterns drawn at random, as if black ink had accidentally spilled on the paper. The tree is here symbolic from an ontological and spiritual point of view, the branches stretch towards the sky like the human quest, tending towards an ideal. These photos will invite you to extend the simple glance to embrace the first tree that comes when you leave the exhibition.

Guillaume Et Serge

Dès le 02 Mai 2019, ArTypique Galerie est heureuse de vous présenter " Antipodes" de et par Serge Riou et Guillaume Pépy.

Vernissage le 02 Mai 2019 à partir de 18h.

En révélant l’extraordinaire richesse des territoires façonnés par l'activité volcanique, cette exposition célèbre la nature originelle pour rappeler l'énergie de la Terre. Les deux photographes, Serge Riou et Guillaume Pépy, dévoilent la beauté surprenante de sites volcaniques situés sur deux îles aux antipodes : l’Islande et la Nouvelle Zélande. Deux regards graphiques et contrastés réunis autour d’un même témoignage de la puissance des éléments à l’origine de la vie, pour mieux rappeler sa fragilité et la nécessité de sa préservation.

From May 2nd 2019, ArTypique Galerie is pleased to present "Antipodes" by Serge Riou and Guillaume Pépy.

Opening on May 02, 2019 from 6 pm.

By revealing the extraordinary richness of the territories shaped by volcanic activity, this exhibition celebrates the original nature as a reminder of the Earth's energy. The two photographers, Serge Riou and Guillaume Pépy, reveal the surprising beauty of volcanic sites located on two islands at the antipodes: Iceland and New Zealand. Two graphic and contrasted glances gathered around the same testimony of the power of the elements at the origin of life, to better recall its fragility and the need for its preservation.